La Charentaise, la célèbre pantoufle

Entre tradition et modernité, un savoir-faire préservé

Un peu d’histoire…Ancienne affiche La Charentaise du Docteur Jeva

La Charentaise fut créée au 17ème siècle, sous le règne de Louis XIV, pour utiliser les excédents de fabrication des tisserands locaux qui travaillaient pour la confection des uniformes de la Marine Royale et les feutres de réforme des papeteries de l’Angoumois.

A ses débuts, la pantoufle sans pied gauche ni pied droit se glisse dans le sabot pour améliorer le confort, la languette protégeant le cou-de-pied du contact du bois. Les gens de maison au 18ème siècle s’en servent pour entretenir et lustrer les parquets. Baptisées « silencieuses », les valets les utilisaient pour se déplacer sans faire de bruit.

C’est en 1907 que Théophile Rondinaud, cordonnier à La Rochefoucauld, crée la charentaise contemporaine au « dessus écossais ».

Le cousu-retourné ?

Cette technique représente tout le savoir-faire de la véritable charentaise à la semelle de feutre. La semelle est cousue et montée à l’envers avant d’être retournée. Et ce procédé se perpétue au travers des nouveaux modèles. En 2019, la Charentaise a obtenu la protection d’une « indication géographique » sous le titre « Charentaise de Charente-Périgord ». Cette appellation est associée à la technique du cousu-retourné.

Technique de fabrication

La charentaise d’aujourd’hui

La célèbre pantoufle a su évoluer avec son temps. Même si le motif écossais a toujours sa place, la charentaise est « relookée », elle revêt désormais des couleurs vives et des motifs plus tendance et conquiert ainsi un nouveau public. De nouvelles formes et de nouvelles matières transforment la Charentaise, mais tout en conservant son côté « douillet ».

Nouvelles charentaises

L’Atelier Charentaises, une nouvelle page s’écrit pour la pantoufle

Présentation entrepriseDepuis 2020, la charentaise reprend une nouvelle vie avec l’ouverture de « L’Atelier Charentaises, the french slippers » à La Rochefoucauld-en-Angoumois, berceau du célèbre chausson depuis 1907. Cette renaissance est une fierté pour Olivier Rondinaud, co-gérant, dont la famille est dans la pantoufle depuis quatre générations. Avec Michel Violleau, son associé, et une douzaine de salariés, ils se sont lancés dans une nouvelle production qui respecte les techniques traditionnelles dont le fameux cousu-retourné, qui a valu au chausson une IGP en 2019.

Pour vos soirées d’hiver, n’hésitez plus, glissez vos pieds dans une paire une charentaises, en mode cocooning ! Traditionnelle avec son motif écossais ou plus moderne, choisissez la charentaise qui vous ressemble !
Boutique en ligne : http://www.lateliercharentaises.fr